Voyage : Choisir le bon sac à dos

Voyage : Choisir le bon sac à dos

posté dans Conseil | 0

L’été est maintenant amorcé et, par le fait même, plusieurs d’entre vous comptent quitter le pays afin de découvrir le monde. Depuis des années, les gens voyagent partout munis d’un sac à dos contenant tout le matériel nécessaire pour leur escapade, qu’elle soit de longue ou courte durée. Mais comment choisir son sac à dos?

Le format : Il est faux de croire que plus le voyage est long, plus il faut posséder un grand sac à dos. En fait, c’est plutôt l’inverse. Lorsqu’on voyage longtemps, il peut arriver qu’on doive garder notre sac sur notre dos toute la journée. Un sac trop lourd devient vite encombrant. Même lorsqu’on peut le déposer quelque part (c’est habituellement une possibilité dans les auberges de jeunesse), un sac trop grand demeure lourd et dérangeant lors des transports et des changements de ville. Il ne faut pas négliger non plus qu’il est possible d’économiser beaucoup d’argent en évitant de déposer son sac en soute. Le fait d’avoir son bagage avec soi, en cabine, est aussi plus pratique et vous évite de perdre votre sac dans les transferts, en plus de vous faire économiser le temps d’attente des valises. Généralement, le bagage cabine peut accepter un format de sac d’environ 40 litres (maximum). La longueur de l’armature peut faire varier le format maximal accepté.
Le format parfait : Difficile de dire quel est le format parfait pour chaque personne. Toutefois, il est certain qu’un sac de 30 à 40 litres peut être idéal pour plusieurs voyages, puisqu’il entre en cabine. De plus, ne pas avoir un sac immense (60-70-80 litres) nous évite d’apporter bien des éléments inutiles dans notre valise. Il s’agit alors de choisir des vêtements plus pratiques et compacts. Éviter d’emmener du coton par exemple, puisque les vêtements de coton prennent 90% de l’humidité dégagée par le corps et la gardent. Il vaut mieux privilégier une laine polaire légère, qui ne prend pas l’humidité et nous donne une couche de chaleur impressionnante malgré sa légèreté. Si vous partez avec une tente, un sac de couchage, des gamelles, et autre équipement de camping, il est certain que vous aurez besoin d’un peu plus d’espace. Toutefois, évitez de vous surcharger, choisissez l’essentiel et investissez dans l’équipement léger. Certes, c’est plus cher à l’achat, mais vous ne le regretterez pas et vous les garderez très très longtemps!

 

L’ajustement: Choisir un sac parfaitement ajusté est essentiel pour profiter du voyage, surtout si vous comptez faire de la randonnée ou des longues promenades en portant votre sac. Il est assez facile d’ajuster son sac-à-dos. Premièrement, les os du bassin sont très forts et solides, ce sont eux qui doivent porter 80% du poids du sac rempli. Il est donc important que les hanches soient bien recouvertes par la ceinture, et qu’elle ne remonte pas sur le ventre ni ne descende sur les fesses. L’ajustement de la ceinture de hanche est le PREMIER qui doit être fait. Ensuite, les bretelles doivent venir épouser la forme du haut du dos. Elles doivent prendre appui sur les omoplates, puis garder une forme ronde suivant la forme des épaules, jusqu’aux trapèzes. Le haut du dos porte 20% du poids du sac. Une fois que la ceinture de hanche et les bretelles sont bien ajustées, il ne reste plus qu’à attacher la sangle juste au-dessus de la poitrine, sans trop la serrer. Les gens ont souvent tendance à trop resserrer cet ajustement, ce qui déplace les bretelles et les rend inconfortables.
Comment savoir si un sac est trop petit? La ceinture de hanches remonte sans cesse au-dessus des os du bassin.
Comment savoir si un sac est trop grand? Les bretelles n’épousent pas la forme du haut du dos et se déposent seulement sur les trapèzes, ce qui peut devenir vraiment inconfortable rapidement.
Les sangles de rappel de charge : De chaque côté de votre sac, juste au-dessus des épaules, sont situées des sangles de rappel de charge. Parfois très pratique pour éviter que le poids du sac soit trop éloigné du dos (notamment en ascension), il faut par contre faire attention à ne pas trop les tirer non plus. En effet, lorsqu’elles sont trop serrées, les sangles font relever les bretelles et elles ne prennent donc plus appui sur les omoplates (comme si le sac était trop grand). On veut seulement les ajuster pour qu’elles soient constamment en tension.
Un sac de femme… qu’est-ce que c’est? La différence entre un sac de femme et un sac unisexe repose principalement sur deux facteurs : la longueur du dos et la forme des bretelles. Souvent, les femmes ont un dos un peu plus petit que celui des hommes, c’est pourquoi il existe des formats conçus pour elles. Également, les bretelles épousent davantage la forme de la poitrine sur un sac pour les femmes. Ce n’est pas une question de grosse ou petite poitrine. Peu importe le format, les femmes ont généralement une constitution un peu différente et ce format de bretelles évite qu’elles glissent sans cesse sous les aisselles, ce qui devient irritant, et d’écraser la poitrine. Un facteur à considérer.

La marque : Lorsque vous magasinez dans les boutiques de plein air, vous croisez très souvent les mêmes marques de sac à dos. Toutefois, il existe bien d’autres marques qui sont toutes aussi intéressantes, qui ont des garanties à vie utile elles-aussi et qui sont souvent moins dispendieuses. Par exemple, nous tenons, depuis toujours (!), la marque Vaude. La compagnie allemande offre des sacs toujours plus ingénieux, écologiques, le plus équitables possible et surtout, très durables. Ils sont généralement 30% plus légers que les sacs d’un même format de marques compétitives. Nous réussissons à les obtenir en surplus de manufacturiers, ce qui nous permet de vous offrir des prix compétitifs. À découvrir! Il en va de même pour les compagnies telles que Lowe Alpine (que plusieurs de nos collègues adorent!), Gregory, Jack Wolfskin, Mountain Hardwear, etc.

Crédit image: Gapyear.com

Leave a Reply